Théâtre contemporain

mai 21, 2013 dans ALMD

type : souvent mixte

nombre de jouteurs : 2 à illimité (attention, à beaucoup, cela risque d’être la boxon, favoriser les passages)

Durée : moyenne

Le théâtre contemporain mixe tous les styles de théâtre : classique, opera, danse contemporaine. Il est une critique acide de l’art moderne et de sa compréhension. C’est souvent un type d’impro « bordelique » laissant libre court à à peu près tout ce qui peut nous passe par la tête. il faut que cela soit décalé.

Cet impro permet de mélanger les styles : chanté, rimé, grandiloquent, mime, drame, burlesque, épique… Il demande une grande maîtrise de soi même pour passer d’un style à l’autre et construire en même temps.
Ce style est souvent utilisé pour un remake car il n’y a alors pas à construire, juste à surprendre les spectateurs.

Pour les acteurs :
Il s’agit d’un jeu de surprise, les spectateurs ne savent pas à quoi s’attendre, il faut donc y aller à 100%.
Ne pas hésiter à crier, pleurer, exprimer des émotions au maximum de leur intensité, utiliser des mots de drames sur tous les tons possibles, ponctuer ses phrases avec des pas de danse contemporaine (à peu près tout mouvement entre dans cette catégorie).
Attention cependant à ne pas trop détourner l’attention sur vous si ce n’est pas pour apporter quelque chose (et si cela coupe la tirade de quelqu’un d’autre (sinon : cabotinage) on a souvent tendance à vouloir en rajouter tout le temps.

Pour l’arbitre :
Heu… Alors là, c’est vraiment open, je pense qu’il est très rare que l’arbitre siffle une faute sur cette impro qui est censée être totalement barrée…
Je conseille tout de même à l’arbitre de ne pas faire une impro théâtre contemporain dès le début… plus quand on fait un remake ou une régressive remake…