Série Z

mai 27, 2013 dans ALMD

type : mixte à comparée

nombre de jouteurs : 2 à illimité (attention, à beaucoup, cela risque d’être la boxon, favoriser les passages)

Durée : moyenne

La série Z est une série TV à faible budget, caractérisée par des effets spéciaux bon marché et des acteurs assez médiocres. L’expression s’utilise généralement par dérision, il s’agit ici d’un classement de valeur dont le terme sous entend une oeuvre de mauvaise qualité.
On va donc s’attendre à voir dans cette impro, des acteurs qui jouent mal leurs émotions ou en décalage, des décors qui se cassent dans les mains des acteurs ou des costumes ridicules (remonter le fermeture éclair du lézard géant…), des erreurs techniques (maquillage, bruitage à la bouche : faire miaou pour un chat ou mieux, pour un tigre, mauvaise synchronisation des scènes…).

Cet impro est assez difficile : pour les jouteurs principaux, il faut jouer bien un acteur qui joue mal. Pour les passages, il faut donner une ambiance au jeu sans voler la vedette… Cela devient truculent lorsque les acteurs et les joueurs de passage réagissent les uns aux autres…

Pour les acteurs :
Ne pas hésiter à surjouer son rôle. Faire des larmes de crocodile, jouer une surprise feinte à 200%…  Bien entendu ce n’est pas le scénario qui est le plus important, souvent très secondaire, c’est la façon dont l’impro sera jouée qui donnera tout le charme…
Pour les passages, il faut savoir rester discret tout en se faisant remarquer… Il faut s’imaginer dans la peau de techniciens de plateau qui doivent faire le boulot sans (trop) se faire repérer. Le passage doit être court et donner une ambiance de film. Il ne faut bien entendu pas voler la vedette aux acteurs.
Attention donc à ne pas trop détourner l’attention sur vous (et si cela coupe la tirade de quelqu’un d’autre (sinon : cabotinage) on a souvent tendance à vouloir en rajouter tout le temps.

Pour l’arbitre :
Il est préférable de ne pas faire une impro série Z dès le début, l’histoire n’étant pas prépondérante,  il est préférable de proposer cette « à la manière de » lors d’un remake où les acteurs savent ce qu’il va se passer…